Unité romande de médecine forensique (URMF)

Prestations de l'unité Formation et recherche FAQ
 

Missions

L'Unité romande de médecine forensique réalise, à la demande des autorités judiciaires, des expertises médico-légales qui aident à résoudre des enquêtes pénales ou civiles. Elle est le lien qui relie le domaine médical au monde judiciaire.

L’URMF reçoit également des mandats spéciaux. Ce sont essentiellement des demandes d’expertises provenant de tiers (particuliers, avocats, institutions nationales et internationales). Mais elle peut également agir lors de circonstances particulières comme dans l'identification des victimes de catastrophes de masse d'origine naturelle (glissement de terrain, tsunami, etc.) ou humaine (accidents de transport, victimes de conflits, etc.).

Champs d'activité

Les principaux domaines d’activités de l'URMF sont les examens thanatologiques (autopsie), les expertises cliniques et les expertises sur dossier. L'unité assure également des fonctions d’enseignement pré/post gradué et continu en rapport avec diverses professions (médecins, ambulanciers, magistrats, avocats, policiers, etc.), et est également active dans le domaine de la recherche médecine forensique.

En termes de prévention et de santé publique, la détection rapide d'une substance toxique dans l'organisme (par ex. monoxyde de carbone) peut permettre d'éviter de nouvelles intoxications. La détection d'une maladie génétique héréditaire chez une personne décédée permet la recherche du même trait génétique chez d'autres membres de la famille et rend ainsi possible la mise sur pied d'un traitement.

Collaborateurs et accords de collaboration intercantonaux

L'Unité romande de Médecine Forensique (URMF) est localisée sur deux sites (Lausanne et Genève) et comprend le laboratoire d'histopathologie et d'immunohistochimie forensiques (sur le site de Genève).

Dès avril 2012, dans le cadre d'une nouvelle convention avec le Valais, une antenne de médecine légale a été ouverte à Sion au sein de l'Hôpital du Valais. Les autopsies mises à part, une bonne partie des tâches dévolues à l'unité de pathologie forensique sont effectuées sur place par la Dre Bettina Schrag qui, en plus d'occuper le poste de médecin-adjoint à l'Hôpital de Sion, conserve une affiliation avec le l'URMF.

Dans le canton de Neuchâtel, le Centre Universitaire de Médecine Légale (CURML) collabore depuis plus de 20 ans avec un médecin légiste, le Dr Rolf Jeanmonod. Les autopsies sont réalisées au CURML, site de Lausanne.

Suite à une nouvelle convention, toutes les levées de corps du canton de Fribourg sont effectuées par les médecins légistes du CURML, site de Lausanne. Si les examens externes sont réalisés directement à l'Hôpital Cantonal de Fribourg, toutes les autopsies sont effectuées au CURML sur le site de Lausanne.

En ce qui concerne le canton du Tessin, des médecins de l'URMF ont contribué à la formation des médecins de premier recours en médecine légale pour la prise en charge des levées de corps.

Responsable de l'unité romande de médecine forensique (URMF): Prof. Dr Tony Fracasso

L'URMF accueille également des stagiaires pendant des périodes variables, notamment des étudiants en médecine et des médecins étrangers qui se spécialisent en médecine forensique.

Equipements

  • Salle d'autopsie équipée d'un microscope opératoire
  • Equipements de microscopie optique
  • Examens d'imagerie (CT-Scan, Virtangio® et IRM) effectués par l'UIAF