FAQ - Unité de toxicologie et chimie forensiques (UTCF)

 

1. Quel type d'échantillon biologique doit-on prélever pour dépister une éventuelle consommation de drogue ?

Le dépistage d'une consommation de drogue ou de médicament s'effectue préférentiellement par l'intermédiaire de l'analyse de l'urine, si la consommation date de quelques heures à quelques jours.

Si la consommation est régulière, datant de quelques jours à quelques mois, le dépistage de la consommation de drogue s'effectue par l'intermédiaire de l'analyse des cheveux.

L'analyse d'un échantillon de sang permet de mettre en évidence une consommation récente de drogue et permet d'évaluer l'état clinique du patient au moment du prélèvement de l'échantillon.

En outre, nous recommandons, quelles que soient les circonstances, d'effectuer rapidement après l'évènement un prélèvement, sur les personnes vivantes, d'au minumum 10 ml d'urine et de 10 ml de sang.

2. Pendant combien de temps peut-on détecter la présence d'une substance dans les échantillons biologiques ?

Le temps pendant lequel la présence d'une substance peut être détectée dans le sang et l'urine dépend fortement de la nature de la substance consommée, du vécu toxicologique du patient, des paramètres génétiques de l'individu, ainsi que de la sensibilité des techniques analytiques mises en oeuvre pour la détection des substances consommées.

De manière générale, la présence d'une substance exogène peut être mise en évidence dans le sang pendant environ 1 jour après la consommation et jusqu'à 3-4 jours dans l'urine. En ce qui concerne les cheveux, le temps de détection dépend avant tout de la longueur des cheveux.

3. Un résultat obtenu par une méthode immunologique (test de dépistage, test rapide) doit-il être confirmé par une autre technique analytique ?

Un résultat positif obtenu par un test immunologique devra obligatoirement être confirmé par une méthode indépendante, très sensible et caractérisée par un très haut degré de spécificité.

(Pour les techniciens)

La méthode généralement préconisée en toxicologie forensique est la chromatographie en phase gazeuse couplée à la spectrométrie de masse ou la chromatographie en phase liquide couplée à la spectrométrie de masse.

4. Qui peut demander une analyse toxicologique ?

Les demandes d'analyses toxicologiques reçues par l'UTCF proviennent de magistrats, de médecins, de pharmaciens, de vétérinaires, de droguistes, de la police, ainsi que d'autres institutions.

Des demandes d'analyses privées sont parfois formulées par l'intermédiaire du médecin traitant ou du pharmacien. Toute demande doit être effectuée par un courrier postal.

Sur demande, le coût et le délai des analyses peuvent être indiqués pour un cas précis.